Le blog des collectionneurs

Open top menu
Ma collection de… boutons

NOTER L'ARTICLE

(2 Votes)

Ma collection de… boutons

À 75 printemps, Geneviève Hallier est devenue fibulanomiste un peu par hasard. Elle doit sa nouvelle passion à sa mère, affectueusement appelée “Mame” par la collectionneuse. Désireuse de partager sa collection, elle nous raconte son histoire.

J’ai attrapé le virus de la collectionnite en 2008. Je rangeais les placards de ma mère et j’ai découvert une boîte. Cette dernière était remplie de boutons de toutes sortes. Cela m’a intriguée, du coup je lui ai demandé pourquoi elle la gardait précieusement. Mame m’a dit que c’était une boîte aux souvenirs et que les boutons avaient tous une histoire. Comme ces petits objets nous suivent partout ils font un peu partie de notre vie, ils la partagent. J’ai voulu continuer à récolter ces minuscules témoins de l’existence humaine afin qu’ils poursuivent leur voyage. J’ai passé des annonces dans Collectionneur&Chineur, entre autres, pour en avoir d’avantage, et ça a marché ! J’en ai reçu une grande quantité. Ils vont du bouton de culotte à celui de chemise en passant par des boutons ouvragés. Petits mais costauds, leur variété est impressionnante. J’en ai environ 17 000 aujourd’hui. Je les ai rangés par thèmes dans des classeurs. Pour qu’ils soient sous leur plus beau jour, je les mets en valeur sur des feuilles agrémentées de dentelles et de rubans. A présent, j’ai envie de faire partager ma collection et de rencontrer des fibulanomistes afin de discuter de ce sujet passionnant qu’est le bouton.

Bouton à queue ancien, travaillé et ciselé en forme de fleur.

Boutons en plastique. L’utilisation du plastique supplanta celle du corozo, de l’ivoire ou encore du cuir dans la fabrication des boutons.

L’attache, dite “à queue”, est faite d’une simple boucle d’acier.

Comme Geneviève, présentez votre collection et racontez votre parcours de collectionneur(se) en envoyant texte et photos (de vous aussi !) à la rédaction. Si vous voulez entrer en contact avec elle, adressez vos courriers au journal qui lui transmettra.

6 Réponses au commentaire

  1. Avatar
    avril 06, 2014

    Bonjour Geneviève,

    Collectionneur dans un tout autre domaine dont je possède environ 600 modèles, je suis confronté au problème des doublons.

    En effet comment se souvenir précisément de ce que l’on possède lorsque l’on est devant un exemplaire ressemblant fortement à un ou plusieurs déjà en notre possession.
    Mis à part se promener dans les brocantes avec un énorme classeur sous le bras répertoriant sous forme de photos toute la collection, je ne vois guère d’autre solution.

    Certes, l’informatique peut permettre de réduire ce volume à un simple ordinateur.
    Mais avouez-le, ce n’est franchement pas pratique de naviguer entre les badauds avec un tel engin. Sans compter les risques de vol à l’arraché !

    Lorsque je vois que vous possédez 17.000 boutons, je suis très impressionné d’une part, et d’autre part, je me demande quel est votre secret pour échapper à ce problème de doublons.

    Je pense que a plupart des collectionneurs sont dans la même situation dès lors qu’elle atteint un certain seuil quantitatif (plusieurs centaines). Il est impossible de se souvenir parfaitement de tout ce que l’on possède. Au mieux, il y aura toujours un doute dans notre esprit…

    Toujours est-il que je vous félicite pour votre collection. Même si cela peut sembler anodin à certains, faire une collection représente beaucoup de travail. Temps, organisation, minutie, etc. sont des qualités indispensables.

    Bien amicalement,

    Mathieu

    Répondre

  2. Avatar
    mai 20, 2014

    je possede environ 2 a 3000 boutons presque tous de couturier celebre dior Lanvin Lacroix Ungaro ect …..
    je souhaite les vendre a qui et qu el prix merci de me dire si vous avez une inffo

    Répondre

  3. Avatar
    septembre 16, 2014

    Ah ! les boutons !!! lorsque j’allais en vacances chez ma grand-mère, j’adorais jouer avec sa boîte de boutons . Quand ma grand-mère est décédée, j’ai eu cette fameuse boîte et, quelques années après, j’ai eu celle de ma grand-tante. Que du bonheur ! Il y en a en bakélite, en verre, en nacre , en plastique, de toutes tailles , de toutes couleurs. Certains proviennent d’uniformes de l’armée ou de la “Compagnie Chemin de fer du Nord” … Lorsque, petits, mes enfants étaient malades, je leur apportais cette boîte “aux trésors” ! Ils adoraient aussi !

    Répondre

  4. Avatar
    mars 11, 2016

    Bonjour avez vous deja vue ce bouton apres des recherche rien trouver ! Merci a vous ! Pascal

    Répondre

  5. Avatar
    février 21, 2017

    Ancien représentant en boutons je dispose d’un mètre cube de collections de boutons en métal,en jais,en RESINE en plexi etc .A enlever en région parisienne au plus offrant.

    Répondre

    • Avatar
      novembre 16, 2017

      Bonjour
      Stock toujours disponible ???

      Répondre

Laisser un commentaire